L'ITINÉRÊVE

randonnée itinérante en corrèze
préparez-vousracontez-nous

200km de sentier de randonnée pour découvrir

la Haute Vallée de la Dordogne en itinérance

À travers son itinéraire de grande randonnée, l’Association La Dordogne de Villages en Barrages vous invite. Pour commencer, elle vous invite à vous ressourcer en parcourant les 200 km du sentier. Elle vous invite à vous émerveiller aussi, au contact d’une nature grandiose et préservée, ou encore face au génie des hommes qui ont apprivoisé le fleuve et sa puissance. Contemplez, pas après pas, la richesse du milieu, la beauté des grands espaces des Gorges de la Haute Dordogne Corrézienne. Parcourez le sentier et sentez vos sens se réveiller un peu plus à chaque respiration, au son d’un chant d’oiseau, à la vue d’un paysage à couper le souffle ou lorsque vous goûterez au terroir corrézien. De villages en Barrages, la Dordogne vous invite à un voyage inattendu, nourri de surprises et de rencontres. Relèverez-vous le défi de ce plongeon en pleine nature ?

La chapelle et la fontaine Saint-Simon à l’Herbeil

LA CHAPELLE ET LA FONTAINE SAINT-SIMON À L'HERBEIL - LAVAL-SUR-LUZÈGE Au cours de l’étape du sentier LDDVEB entre l’Echamel et Le Peuch, vous traversez le village de l’Herbeil, sur la commune de Laval-sur-Luzège. Ne manquez pas de faire une pause et de pousser la...

La Gabare de Spontour

Détendez-vous le temps d’une balade en gabare ! Embarquez à Spontour et découvrez les gorges de la Dordogne depuis l’eau en profitant de nombreux commentaires qui vous conteront l’histoire des gabariers.

Des racines et des Ailes dans la Haute Vallée de la Dordogne

La célèbre émission qui donne à découvrir les plus beaux territoires de notre pays et d'ailleurs s'est intéressée au projet de "La Dordogne de villages en barrages".

Histoires de Dordogne

Survolez en images quelques bribes d’histoire de notre chère vallée de la Haute Dordogne Corrézienne, entre nature, industrie et enjeux des temps…

merci à #lddveb de donner à (re)découvrir notre chère vallée de la Dordogne eger

marcheur neuvicois

« Fabuleux ! Des paysages sublimes et des villages de toute beauté également. Une autre manière de découvrir son territoire en cheminant sur ce sentier au tracé impeccable. Merci de l’avoir imaginé et réalisé. Maintenant que nous y avons goûté, il nous tarde de pouvoir de nouveau fouler ces chemins. Ce que nous avons préféré ? Le belvédère de Gratte-bruyère, le village de Liginiac, le site de Saint-Nazaire, le site de Roc Grand, tous les petits villages en général. L’alternance entre les passages en forêt et les zones très dégagées. Le très bon balisage tout le long des parcours. Les zones de pique-nique très bien situées et agréables. » Géraldine, Marion et Mélissa

mai 2018

« Une super expérience ! Nous sommes des marcheurs occasionnels. Nous nous sommes essayés, pour voir, sur 2 étapes et demie. On est parti du village de May, près de Soursac, vers l’Echamel, puis le Peuch, puis le lendemain, du Peuch vers Couffinier. 23 km le premier jour, en incluant les aller-retours vers les points de vue, et 17 km le lendemain. 
Trop, trop bien ! Parcours exigeant mais bien conçu. Balisage parfait. Paysages magnifiques. 
Au final, nous sommes ravis d’avoir parcouru ces 40 km, et nous sommes impatients de faire d’autres étapes, voire, un jour, la totalité du parcours. Un grand merci à ceux qui œuvrent autour de cet Itinérève. Ce que nous avons préféré ? La Corrèze dans toute sa splendeur au printemps. Isabelle et Laurent

mai 2018

LDDVEB ou quand Nature et Industrie bâtissent ensemble 150 km de paysages à couper le souffle ! Sabrina

marcheuse gardoise

j’ai arpenté le sentier en entier et dans les deux sens et vous savez quoi ? je recommencerai ! JMC

marcheur invétéré

« Superbe trajet, casse-jambes, mais quel régal pour les yeux ! Ce que nous avons préféré ? C’est sauvage, ce n’est pas encombré…. entre Spontour et le camping du Maury, j’ai croisé plus de chevreuils et de renards que d’humains ! » Country

août 2018

« BRAVO! Et surtout un grand MERCI à toute l’équipe de l’association pour m’avoir fait découvrir, à moi qui ai grandi sur les rives de la Dordogne, à 25km à peine d’Argentat, une rivière dont je n’imaginais même pas l’existence. » Antoine

août 2018

vu dans

logo émission des racines et des ailes