Quel endroit tranquille que voilà !

Je pensais que cela n’existait plus,

Mais en arrivant au site de Gratte-Bruyère,

J’ai eu la plus grande bouffée d’oxygène de ma vie.

Si vous ne me croyez pas,

Allez donc au rocher de René,

Fixez votre regard sur la Dordogne et la Sumène,

Entre la Corrèze et le Cantal

Ressourcez-vous en écarquillant les yeux

En redevenant enfant,

Plongez votre regard dans celui de la Dordogne,

Faites le vide et laissez-vous porter par son cours.

Sentez vivre la terre et l’air,

Faites-vous humble,

Redevenez vous-même,

Sans fards ni maquillages,

Redécouvrez la Nature

et ce qu’elle cache comme trésors.

Après ce voyage fantastique,

Suivez la route de Clémensac,

et arrêtez-vous chez Jean-Marc et Françoise.

Un havre de paix, avec un accueil franc, jovial, sincère,

débordant d’énergie comme le cours de la Dordogne.

Vous m’en donnerez des nouvelles et serez surpris d’être

envahi par le virus ou la magie de ce coin de Corrèze.

Vous y reviendrez, c’est sûr.